Geoplast Blog

Le coffrage en bois n’est pas durable

Les sociétés humaines du monde entier utilisent le bois comme matériau de construction depuis des milliers d’années. Comme le bois est le seul matériau de construction biologique important, nous sommes naturellement enclins à croire que l’utilisation du bois dans la construction est bonne pour l’environnement.

En réalité, les avantages environnementaux de l’utilisation du bois ne sont pas évidents: bien qu’il s’agisse d’un produit naturel, une importante quantité d’énergie est utilisée pour le sécher et le traiter. Une grande partie de cela peut provenir de la biomasse de l’arbre lui-même, mais il faut investir dans les usines, ce qui n’est pas toujours possible dans une industrie qui est largement répartie entre de nombreux petits producteurs.

Le bois est également l’un des principaux moteurs de la déforestation. Environ un tiers du bois extrait des forêts naturelles du monde entier est utilisé pour les produits en bois. Dans les pays qui représentent la majeure partie de la déforestation, les produits en bois représentent environ 10% du total. Les forêts, en particulier les forêts tropicales, stockent d’énormes quantités de carbone. Lorsque les forêts sont détruites, le carbone est libéré dans l’atmosphère, ce qui accélère le réchauffement de la planète. La déforestation représente environ 10% des émissions totales de piégeage de la chaleur, soit à peu près la même chose que les émissions annuelles de 600 millions de voitures.

Lorsqu’elle ne provoque pas la déforestation, la production de bois favorise la dégradation de la forêt par l’exploitation forestière sélective, où les espèces d’arbres les plus précieuses sont retirées de la forêt. Cela peut être plus dommageable qu’il n’y paraît: l’abattage sélectif d’un arbre peut endommager de 10 à 20 arbres environnants. L’exploitation forestière sélective rend également une forêt plus vulnérable aux incendies et à d’autres menaces et peut modifier son aptitude à servir d’habitat à certaines espèces. L’exploitation forestière sélective peut également être la première étape vers la déforestation : les forêts dégradées sont plus susceptibles que les forêts intactes d’être ciblées pour être converties à d’autres utilisations.

Malgré ces considérations, le bois reste largement utilisé dans l’industrie du bâtiment, en particulier dans le secteur du coffrage. Les coffrages en bois, en plus des problèmes environnementaux mentionnés ci-dessus, présentent certains inconvénients:

  • Ils sont lents à monter et à démonter;
  • Pas plus de 20 ou 30 utilisations sont autorisées;
  • Une main-d’œuvre qualifiée est nécessaire;
  • Ils souffrent d’humidité;
  • Les déchets de chantier sont élevés.

Remplacer le bois par d’autres matériaux lorsque cela est possible est en fait bénéfique pour l’environnement et présente même des avantages pratiques sur le chantier de construction.

Geoplast a choisi de réaliser son Coffrage en technopolymère ABS (Acrylonitrile butadiène styrène) recyclé, qui offre de nombreux avantages.

  • Faible poids: les éléments sont très légers et peuvent être facilement manipulés et installés sans formation spécifique au produit.
  • Consommation réduite: en considérant que 1 kg de plastique = environ 1 kg de CO2, l’utilisation des Coffrages Geoplast permet d’économiser jusqu’à 15 kg de CO2 / m2 qui seraient autrement produits par la combustion de déchets plastiques. Le faible poids des éléments permet également d’éviter l’utilisation d’équipements de levage lourds et de gros camions pour le transport et la logistique. De cette façon, l’énergie consommée est beaucoup plus faible par rapport aux coffrages en bois.
  • Durabilité: la durée de vie utile est d’au moins 100 coulées.
  • Stockage facile: l’ABS étant un polymère non poreux, il n’est pas affecté par l’humidité ou l’eau. Le coffrage Geoplast peut donc être stocké n’importe où, pas nécessairement dans un environnement sec, sans crainte d’être endommagé par la pourriture ou la rouille.

En savoir plus sur les Solutions de Coffrage Geoplast